Ma découverte des savons saponifiés à froid avec Clémence et Vivien.

Depuis une éternité chez moi on utilise des gels douches, même quand Ouisticram est née c’est vers les gels douches que je me suis tournée, vraiment les savons pour moi c’était trop agressif et décapant. Puis je me suis rendu compte qu’elle avait une petite peau fragile et que peu de produits lui convenaient vraiment, elle fait des réactions avec des produits Bio alors ne voulant pas utiliser de produits « normaux » du commerce je me suis renseignée sur les savons saponifiés à froid, ce fut lune bonne surprise. Rien à voir avec les pains de savon du commerce et j’ai convertie mes amies et ma famille.

Pour commencer, qu’est ce qu’un savon saponifié à froid ?

Le savon à froid  est un must de la Slow Cosmétique. Il est fabriqué dans le respect des huiles végétales et des corps gras qui servent à la saponification. Les huiles ne sont pas chauffées ni dénaturées, et le savon est riche en glycérine naturelle. Rien à voir avec les savons industriels fabriqués à base de bondillons, qui contiennent des graisses animales (sodium tallowate) ou des huiles dénaturées, du parfum synthétique, des colorants… Le vrai savon à froid est plus doux et moins agressif pour le film hydrolipidique de la peau. Un savon à froid est un véritable “soin” lavant : il peut contenir des huiles traitantes et apaisantes comme la calophylle, la coco ou coprah, l’amande douce, le macadamia ou le beurre de karité. Un bon savon à froid est surgras (on y a ajouté encore un peu d’huile en fin de fabrication), il est souvent moulé et découpé artisanalement. Il convient parfaitement pour le nettoyage du corps entier. Il remplace le gel douche et est plus écologique.

Définition ici

Je ne comprend pas pourquoi je ne m’étais pas convertie avant ça car ça rentre vraiment dans l‘éthique personnelle vers laquelle je penche de plus en plus à savoir un produit simple, sain, écolo, économique et fait main.

Alors j’ai cherché des boutiques et parmi celles que j’avais sélectionné j’ai décidé de choisir Clémence et Vivien. La marque propose en plus d’une belle gamme de savon, des baumes déodorants. J’ai eu un petit soucis et le service client a répondu très rapidement à mon mail et a réglé le problème aussi vite. L’expédition s’est faite très rapidement aussi donc je n’ai absolument rien à redire sur la boutique en elle même.

Parmi la gamme de savon, la marque propose un savon spécifique pour les bébés et c’est ce que je cherchais, une compo basique mais douce sans huiles essentielles et surgras. Et c’est le savon « Le chérubin » qui correspond à cette recherche, c’est celui ci que j’ai choisi de tester.

J’ai d’abord testé ce savon sur moi, aucun problème sur mon corps, je l’ai trouvé doux et ma peau ne m’a jamais tiré ou parut inconfortable, je l’ai testé sur mon visage mais là par contre je n’ai pas été vraiment convaincu, ma peau n’était pas des plus confortable après le lavage même après application de ma crème de jour, peut être ce savon n’est il pas adapté pour la toilette du visage ?

Je l’utilise sur le corps et les cheveux de mon bébé, 2 fois par semaine (1 fois pour les cheveux) et ce savon lui convient plutôt bien, elle qui réagissait à beaucoup de produit tolère très bien ce savon, en plus elle n’a plus de petites croûtes de lait dans les cheveux.

Je suis satisfaite des savons saponifiés à froid mais j’avoue ne pas être satisfaite pour une utilisation sur le visage pour l’instant, peut être d’autres savons me conviendront mieux.

Par la suite, quitte à acheter des savons fait main, j’aimerais acheter à un savonnier proche de chez moi, alors si vous êtes savonnier ou que vous en connaissez un dans les Hauts de France alors n’hésitez pas à me contacter !

Et vous, les savons saponifiés à froid ça vous parle ?

Publicités

L’huile de coco.

Je vais vous parler de plusieurs produits naturels bruts que j’utilise dans ma salle de bain mais il était pour moi essentiel de commencer par l’huile de coco. Si je ne devais en garder qu’un ça serait celui-ci.

J’ai commencé (et je continue) par me démaquiller à l’huile de coco, la facilité avec laquelle le maquillage se dissout me ravie toujours autant et de plus le petit massage faciale que je m’apporte en même temps me plait. Je me rince le visage à l’eau claire et au choix j’utilise soit un nettoyant moussant ou une lotion ou rien selon l’état dans lequel je sens ma peau. En ce moment période hivernale et changement dû aux hormones elle est plutôt sèche.

Ensuite j’ai commencé à en enduire mes cheveux pour faire des bains d’huile, je laisse pousser mes cheveux mais je les attache souvent pour éviter de les laver trop vite ce qui fait qu’ils s’abîment. Les bains d’huile permettent de les nourrir, de les hydrater et de leur apporter de la douceur, de la brillance, etc. Je fais mes bains d’huile à l’huile de coco mais on peut parfaitement choisir une autre huile au choix et en fonction de ce que l’on recherche. J’imbibe mes cheveux d’huile et je laisse poser une nuit voir 24h avant de faire deux shampoings. Je suis satisfaite de ce que l’huile de coco apporte en terme de douceur à mes cheveux, je les sens plus en forme après un bain d’huile.

Et puis dernièrement c’est sur mon corps que j’ai utilisé l’huile de coco afin de prévenir les vergetures liées potentiellement à ma grossesse, je n’en ai pas encore et je fais tout pour ne pas en avoir, je l’utilise le matin et le soir et c’est rapide, elle pénètre rapidement et je m’habille tout de suite après, j’en applique sur mon ventre, mes hanches, mes fesses, l’intérieur de mes cuisses et ma poitrine et j’espère rester le moins marquée possible. J’ai eu énormément de vergetures pendant mon adolescence et j’aimerais que mon ventre en soit épargné, pour l’instant ça marche je ferais un update après avoir pondu mon oeuf pour vous tenir au courant (rendez-vous en avril). Sachez par contre que je trouve l’aspect de mes vergetures atténué.

UPDATE : Voilà, comme promis je reviens avec la mise à jour, je n’ai pas eu de vergetures sur le ventre et vraiment très légèrement sur les hanches, petit souvenir d’une période magique. Sachez également que sur les conseils de ma sage femme je pratiquais un massage du périnée le soir avec cette même huile de coco et que je n’ai eu qu’une petite déchirure et pourtant j’ai vraiment sorti un gros bébé. L’huile de coco, ce produit magique.

Outre la beauté il m’arrive également de cuisiner à l’huile de coco, la même que j’utilise dans ma salle de bain (mais pas le même pot je vous rassure) afin de graisser mes poêles quand je fais des crêpes ou des pancakes (PANCAKES <3<3<3<3<3) et ça donne ce petit gout de coco plutôt agréable pourtant je n’aime pas la noix de coco mais ce petit gout est plaisant. De plus c’est une huile plutôt bonne pour la cuisine car elle supporte les températures élevées, je veux dire par là qu’elle ne perd pas de ses bienfaits à haute température, si vous n’aimez pas du tout le gout de coco ou que vous ne voulez pas de gout du tout il existe de l’huile de coco désodorisée, je n’en ai jamais acheté et jamais utilisé je sais juste que cela existe.

L’huile de coco a tellement de vertus que je pense qu’il m’est impossible de toutes les citer, par exemple elle pourrait s’utiliser dans le but de blanchir les dents, je n’ai jamais essayer (encore) cette technique qui, bien que 100% naturelle, mets assez longtemps avant d’obtenir des résultats.

L’huile de coco est donc un produit qui a énormément de propriétés, qui est utilisable de 1001 manières et dont je ne pourrais me passer. Je pense que maintenant nous sommes nombreuses à utiliser l’huile de coco et j’aimerais savoir si vous aussi vous l’utilisez et si oui de quelle manière !

2018.

Je me dois avant toute chose de vous adresser mes vœux les plus sincères, que vos vies soient belles, que même dans le noir vous arriviez à trouver la lumière et que même dans les moments les plus sombres, l’espoir vous illumine, croyez moi même au fond du trou, quand on pense que tout est perdu, il y a une issue.

2017 fut une très bonne année pour ma part, je n’ai pas eu à me plaindre. Aucun malheur ne m’est tombé dessus et elle fut dans la continuité de la fin de 2016. Je suis heureuse d’avoir accomplie certains projets et j’espère que 2018 me donnera la même force. Je vais comme tous les ans essayer de me fixer quelques objectifs et je serais heureuse d’en faire le bilan une fois l’année écoulée.

Concernant le blog :

  • Reprendre avec un meilleur contenu, plus varié mais plus travaillé aussi.
  • Changer ma bannière.
  • Dans la même optique que le premier objectif, faire des photos de meilleure qualité.
  • Varier mes articles et ne plus faire de ce blog uniquement un blog beauté, on parlera un peu plus de tout.

A titre personnel:

  • Prendre plus de photos, pour garder une trace de moment passé, des souvenirs.
  • Continuer à faire de mon mieux pour être heureuse.
  • Etre la meilleure possible dans le nouveau rôle qui m’attend.
  • Apprendre à lâcher prise et à ne pas vouloir tout contrôler (control-freak médaillée d’or).
  • Voyager, aller en concert, en festoche, profiter de la vie.

Profiter de la vie, car oui je trouve que c’est important, j’ai eu un gros passage à vide, la mort m’a terrifié, ma mort mais surtout celle de mes proches, j’ai eu du mal à me détacher de cette image qu’un jour je me retrouverais à faire le bilan et le deuil de ma vie, alors j’espère qu’elle sera la plus belle, la plus remplie et la plus heureuse que ce que je peux en faire, que je n’aurais que peu de regrets et pas de remords, que je pourrais me dire « ça en valait la peine » car oui je pense vraiment que ça en vaut la peine.

Ce message peut paraître « cucul » où mielleux pour certain(e)s mais pour moi il est important de lire et d’écrire des messages positifs, j’en ai besoin et je trouve ça important d’en véhiculer. Croyez en vous c’est important.

Que la force soit avec vous.

A très vite,

Georgina.

PS: J’essaie aussi de me convaincre en écrivant tout ça, c’est vraiment un appel à la sérénité. Elle n’est pas acquise encore chez moi…